RIP Yolande Guilmot
Affichage pour les mal voyants

Hotel de Ville - Vie politique - 28.12.2017 - MC Dufrêne

La conseillère communale (Ecolo) était très active dans la vie associative.


Nous avons appris le décès de Yolande Guilmot, le 26 décembre, à l’âge de 69 ans, des suites d’une infection post-opératoire.

Elle était née le 7 juillet 1948 à Haine-Saint-Paul (La Louvière). Après avoir habité à Bruxelles, au Grand-Duché de Luxembourg, à Merelbeke et à Braine-le-Comte, elle avait élu domicile à Mousty (rue de la Limite) il y a 32 ans, dans « une ville à la campagne où on est gâtés : l’offre en matière de sport, de culture, d’enseignement… est riche. Bien sûr, il y a encore à faire pour améliorer l’accessibilité de la culture pour les plus démunis, le logement pour les jeunes… » disait-elle.

Yolande Guilmot siégeait au Conseil communal depuis décembre 2006. Membre de plusieurs conseils consultatifs, elle effectuait sa tâche avec cœur, participant à toutes les réunions, consultant tous les dossiers… même si certains sujets l’intéressaient moins que d’autres. Elle venait de rejoindre le Comité d’accompagnement du Bulletin communal, bimestriel dont elle appréciait la lecture, et ne manquait jamais l’occasion de nous encourager à poursuivre notre tâche de bonne information des habitants d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.

Son dada, c’était le social. Active dans le milieu associatif depuis plus de 30 ans, elle se préoccupait du bien-être des familles, qu’elle rencontrait notamment lors des permanences qu’elle effectuait au magasin de seconde main Oxfam de l’avenue Provinciale, lors des petits-déjeuners Oxfam… Elle était aussi active au sein de la locale de la Ligue des Familles (elle l’avait présidée pendant 10 ans), s’occupait de la bourse aux vêtements, du marché aux jouets…

Elle présidait l’ASBL Ferme du Biéreau (elle assistait volontiers aux concerts organisés par la Maison de toutes les musiques) ainsi que la crèche parentale de Limelette « Les Tournesols ».

Elle s’était engagée récemment à faire partie du bureau chargé de recruter les candidats et de mener la campagne d’Ecolo pour les prochaines élections communales, et à figurer sur la liste, même si elle ne se sentait pas l’âme d’une « politique ». Les joutes majorité-opposition ne l’amusaient guère et elle regrettait qu’il faille parfois tellement de temps pour voir se concrétiser les projets. Si elle avait accepté de siéger au Conseil communal, c’était pour pouvoir y représenter les plus fragiles, qui n’ont pas souvent droit au chapitre.

Yolande repose au funérarium Debroux (26, avenue des Combattants, à Ottignies), où la famille sera présente ce vendredi 29 décembre de 16 à 18h. La cérémonie religieuse, suivie de l’inhumation au cimetière d’Ottignies centre, sera célébrée en l’église Saint-Remy d’Ottignies, ce samedi 30 décembre à 10h30.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer