Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Une piscine aux dimensions olympiques

Une piscine aux dimensions olympiques

Vue sur le bois de Lauzelle. Dès la fin 2024.

 

Oui, oui, vue sur le bois !

« En réalité, vue sur le boulevard de Lauzelle, mais comme elle sera surélevée par rapport à la route, on devrait apprécier l’écran de verdure, quand on sera dans la piscine », précise Julie Chantry. La bourgmestre présentait les premières images de la future piscine à la presse, le 28 mai, aux côtés des deux autres copropriétaires des infrastructures de Blocry (la Fédération Wallonie Bruxelles et l’UCLouvain) ainsi que des représentants de la Région et de la Province. « Les piscines actuelles (basse et haute), construites il y a 40 ans, devaient faire l’objet d’une rénovation en profondeur. Le dossier a évolué et nous avons finalement opté pour la construction d’une nouvelle piscine. Elle sera située à peu près en face du nouveau hall d’athlétisme, près du rond-point. »

Ceux qui fréquentent le centre sportif de Blocry n’ignorent pas qu’il est particulièrement compliqué de circuler et trouver à se garer dans le quartier (surtout en soirée). Plus d’une fois interpellée par les habitants de L’Hocaille, la Ville a été soucieuse des questions de mobilité. Ainsi, une liaison piétonne et cyclable sera créée sur le site du complexe sportif. Les autocars disposeront d’un espace « dépose-minute » le long du boulevard (en lien avec la nouvelle liaison) et ne devront plus entrer dans le quartier. Le trottoir le long du boulevard sera élargi à 4 mètres. « L’accès au parking de Blocry se fera à hauteur de la pisciculture actuelle, qui sera démolie. Le rond-point sera élargi à deux bandes de circulation. Un parking pour vélos sera installé sur la placette, devant la piscine », précise la bourgmestre.

La Ville et ses partenaires ont aussi veillé à ce que le projet soit exemplaire au niveau énergétique: 62% des besoins couverts par des énergies renouvelables, panneaux photovoltaïques sur la toiture, pompes à chaleur, ventilation double flux avec récupération de la chaleur de l’air et de l’eau des douches, récupération des eaux de pluie…

5860m²

Il n’y aura donc plus qu’un seul bassin, mais il sera aux dimensions olympiques (50mx25m). Le projet comporte également une pataugeoire, une tribune (200 places) et une cafétéria, sur une surface totale de 5860m². Le recteur de l’UCLouvain Vincent Blondel mentionne une augmentation de la superficie de 60%, par rapport aux deux bassins actuels.

Un ingénieux système de mur et fond mobiles permettra de diviser la piscine en plusieurs bassins et de réduire ou augmenter la profondeur, suivant l’usage et les publics : personnel de l’Université et étudiants (plus de 2000 en éducation physique), sportifs de haut niveau, familles, écoles, clubs… également les personnes à mobilité réduite, qui pourront profiter d’un dispositif de mise à l’eau sécurisé, en toute autonomie.

Ce sont les bureaux d’architectes VenhoevenCS et B2Ai qui ont conçu le projet, au sein d’un groupement intitulé « Swim Team », qui comprend aussi des spécialistes en techniques spéciales, énergie, acoustique, traitement de l’eau…

Les travaux de construction devraient débuter au plus tôt en juin 2022, pour se terminer fin 2024.

Coût de l’opération : près de 16 millions d’euros, dont 3 millions apportés par chacun des trois copropriétaires, 5 millions par la Wallonie et 2 millions par la Province.

(MCD - 28/05/21)

Actions sur le document