Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Services techniques / Environnement / Forêts & Espaces verts / Campagne florale
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Campagne florale

Ottignies-Louvain-la-Neuve a obtenu le label « trois fleurs » au concours provincial « Villes et villages fleuris 2014 », comme chaque année depuis 2007! Un bel encouragement pour la vingtaine d’ouvriers qui travaillent dans notre service « Espaces verts ».

La Province a décerné ses labels « Villes et villages fleuris », le 21 janvier au domaine du Bois des Rêves. Quelque douze communes ont participé au concours, en 2014. Comme chaque année depuis 2007, notre Ville a obtenu trois fleurs. Trois autres communes l’ont rejointe en haut du podium : Nivelles, Villers-la-Ville et pour la première fois, Jodoigne.

« Il y a un réel engouement pour faire en sorte que les communes soient de mieux en mieux fleuries. Les citoyens accordent énormément d’importance à la propreté et l’embellissement de leur cadre de vie », a déclaré le député provincial en charge de l’Environnement Marc Bastin, avant d’annoncer qu’en plus des subsides octroyés pour le fleurissement, la Province accorderait un subside aux commues qui décident de s’équiper de désherbeurs thermiques. Notre Ville, pionnière en la matière, a déjà fait l’investissement… mais pourra rentrer sa facture !

Les lauréats sont repartis avec des plaques « une, deux ou trois fleurs » à fixer aux entrées de leurs villes ou villages.

Des vasques à réserve d’eau

Notre service Espaces verts compte une vingtaine d’ouvriers, qui veillent à ce que nos ronds-points et parterres soient beaux en toutes saisons. Ils assurent aussi les plantations et l’arrosage des paniers suspendus (avec l’ASBL La Cordiante, en été à Louvain-la-Neuve).

« Le subside provincial nous a permis d’acheter 128 nouvelles vasques à réserve d’eau, qui s’ajoutent aux 145 vasques que nous avions déjà. Elles sont beaucoup plus faciles et rapides à arroser que les paniers à fond géotextile. Elles nécessitent moins de terreau et le fleurissement est meilleur : il faut moins de plantes », explique Jacques Ponthière, du service Espaces verts. «Nous ne conserverons qu’une trentaine de paniers, là où on ne sait pas accrocher les vasques : à l’avenue des Droits de l’Homme et à la Porte de Court-Saint-Etienne. »

Le choix de la couleur rouge n’a finalement pas été retenu en 2014, le surfinia rouge étant réputé fragile.

« Des plantations sont en cours au parc de l’Aurore (près de l’athénée, à Lauzelle) ainsi que le long de la route du Longchamp (des platanes boules), à Blocry », annonce Roger Vanbinst, du service Espaces verts. « L’abattage est programmé début février, à l’avenue des Mespeliers. Plusieurs parterres de Louvain-la-Neuve seront repensés. »

Une et deux fleurs

En remettant cette distinction, la Province entend inciter les municipalités à embellir leurs centres, stimuler aussi les particuliers à fleurir leurs façades et soigner les jardins situés à front de rue.

Waterloo, Wavre, Tubize, Ittre et Rebecq ont obtenu deux fleurs ; Grez-Doiceau, une fleur. Chastre (pour sa première participation) et La Hulpe ont obtenu un encouragement sans label.

Actions sur le document